Quentin Elias, leader d’Alliage, est mort

Ecoutez, « Lucy » de Quentin Elias, version 2012

Une star des années 90

Star des années 90, Quentin Elias était le meneur du boys band « Alliage », toujours connu pour les titres « Baila » et « Le temps qui court ». Du milieu à la fin des années 90, lui et ses acolytes avaient fait rêver bon nombre d’adolescentes dans leurs chaumières. Alors qu’on les pensait partis pour une grande et longue carrière, à la manière de Johnny, les boys band sont pourtant vite devenus has been et leurs membres vite oubliés du public. On les pensait aussi très riches, ils le diront tous, la fortune s’est vite envolée. Quentin Elias,  après avoir grandit en Lozère dans les années 70, est monté à Paris pour vivre ses rêves de star. Fort de bonnes techniques en danse, en arts martiaux et en chant, il avait tout les atouts pour devenir le leader d’un boys band à la mode. Malheureusement la cruelle industrie du disque et du show business, n’a pas épargné le pauvre Quentin. Toujours désireux de renouer avec le succès, Quentin avait multiplier les tentatives pour ne pas être oublié

Shattered-dreams-quentin-elias

Quentin Elias dans les années 2000 après avoir pris une importante masse musculaire

Une reconversion dans la télé-réalité

Depuis de nombreuses années, Quentin Elias vivait à New York, surement dans l’espoir de devenir une star américaine. Il avait d’ailleurs enregistré plusieurs albums en anglais et avait fait un petit passage éclair par la case porno pour disait il « beaucoup d’argent pour dix minutes ». Malgré son installation outre-atlantique, le chanteur était depuis 2012 largement réapparu sur nos écrans, notamment dans plusieurs émissions de la chaine NRJ12. On a pu le voir dans « L’Ile des Vérités 2 » puis ‘L’Ile des Vérités 3″ et enfin il y a quelques jours seulement dans le nouvelle émission de la chaîne « Giuseppe Ristorante« . Dans l’une comme dans l’autre Quentin Elias venait conseiller, apporter son calme, sa douceur et en imposer face à certain. Personne n’avait pu oublié de remaruqer l’impressionnant changement physique du chanteur. Tatouages, musculature très développée et crane rasé, difficile de reconnaitre le fringuant leader d’Alliage.
Quentin Elias s’est éteint le 27 février 2014 dans son appartement de New York, visiblement victime d’une crise cardiaque.

 

Share Button

Comments

comments

Pin It

Comments are closed.